1.On va encore faire comment ?

Voici une phrase qui m’attriste énormément, car elle révèle que la personne qui la prononce a une vision fataliste face à la situation et ce qu’elle en soit consciente ou pas. Ce qui est vraiment dommage.

Nous avons toujours le choix, même face au dos du mur. Je suis partisane de ceux-là qui pensent qu’il faut se battre jusqu’à la dernière minute pour ce que l’on veut obtenir et manifester, en s’étant bien sûr en amont rassuré que cela valait la peine. Et si au delà de tous nos efforts et toutes nos stratégies les évènements ne s’emboîtent pas comme convenu, cette phrase « On va encore faire comment », et le sentiment qui l’accompagne le plus souvent , qui est un sentiment de résignation, ne doivent pas être notre partage : c’est la dignité et l’assurance qui doivent l’être.

2.Là où la vie nous mènera

Cette phrase me fait peur car pour moi elle suppose que nous devons accepter sans protester d’être ballotter par tout vent et marée se manifestant sur notre chemin, comme dans un monde déterministe qui nous impose à tous, nous vivants, ses lois pesantes et contraignantes.

Je suis pleinement consciente qu’il y a toujours des paramètres qui nous échappent, et c’est souvent le « hasard » qui témoigne le plus de la beauté de la vie mais je fais parti de ceux-là qui pense que si nous pouvons avoir le contrôle, et si nous savons déjà le résultat d’une action et que ce résultat ne nous plaît pas, pourquoi le faire ?

3.Si on n’échoue c’est pas grave, on recommencera

Non. Recommencer face au succès n’est pas une vertu. La persévérance brute sans stratégie n’est pas une vertu. Recommencer encore et encore comme un jeune garçon qui veut construire un pont reliant les deux rives d’un fleuve en y jetant des pierres. Cela relève de la naïveté et de l’ignorance, et de l’entêtement. C’est triste et dommage.

4.On verra devant

Pourquoi progresser dans l’inachevé alors que nos pouvons faire bien plus optimiser ? Pourquoi remettre à plus tard ce que nous pouvons faire maintenant ? Pourquoi fermer les yeux sur ce que nous pouvons accepter et analyser maintenant et aujourd’hui ?

Evidemment qu’à plusieurs étapes de nos vies nous devrons avancer dans l’incertitude, à tâtons. Mais cette incertitude doit être jumeler à de la foi et à de l’impatience. Eloignons de nous la peur et de doute.

5.Proposition de remplacement

Les mots traduisent l’état de notre esprit. « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, les mots pour le dire arrivent aisément ».

On va encore faire comment ? => proposition de remplacement : Nous avons fait de notre mieux.

Là où la vie nous mènera => proposition de remplacement : Attendons patiemment les résultats de nos efforts.

Si on n’échoue c’est pas grave, on recommencera => proposition de remplacement : Les dernières tentatives nous permettent de prendre du recul sur ce qu’il y a vraiment à faire

On verra devant => proposition de remplacement : Nous avons fait le nécessaire, hâte de voir la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.