<<Vanités des vanités>>…Ah bon ? Tout est vraiment vanité ? Mais est-ce là la « bonne » lecture des choses ? Pas « Bonne » dans le sens qu’il y aurait une « mauvaise » lecture, mais plutôt dans le sens que cette lecture et analyse n’occulterait pas une autre façon d’appréhender la vie, qui est la célébration ?

<<A quoi cela sert de construire et de bâtir dans ce monde, si nous venons un jour à mourir ? >> Mais…est-ce là la « bonne » lecture des choses ? Pas « bonne » dans le sens qu’il y aurait une « mauvaise » lecture, mais plutôt dans le sens que cette lecture et analyse des choses ne nous priverait pas de quelque chose de bien plus grand et plus fort, qui est la communion ?

Elle est très triste, et elle pourrait penser <<Pourquoi partir maintenant ? Nous sommes en septembre et il ne te restait que quatre mois pour voir l’année suivante>>…Mais est-ce vraiment comme cela qu’il faut voir les choses ? C’était son heure et il faut l’accepter, il faut le respecter.

A quoi cela sert-il de cumuler des biens si tout peut s’abîmer, se perdre, devenir obsolète, se détruire ? A mon ressenti, le matériel n’est pas l’essentiel, la finalité en soi. C’est un moyen de ressentir des choses, de créer des souvenirs. Le but de la vie n’est pas uniquement l’avoir, mais le ressenti, les émotions rattachées à ce matériel.

Ne désirons pas le matériel, ne recherchons pas à seulement cumuler des biens. Le vrai but est de rechercher les émotions rattachés à ce matériel, car le matériel est fait pour ne pas durer éternellement dans le temps. Le plus précieux sont les souvenirs joyeux, faits d’émotions positives.

Ne soyons pas longtemps triste lorsque nos proches et être aimés nous quittent. Plutôt rattachons-nous aux émotions et souvenirs joyeux passés ensemble.

MDMF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.