Brouillard mental quand tu me tiens…brouillard mental quand tu nous tiens !

Le brouillard mental se manifeste par une sensation inconfortable de confusion soudaine, souvent accompagnée de maux de tête qui déclenchent une difficulté à respirer qui provoque une baisse d’oxygénation des poumons et du cerveau qui entraîne un stress et une augmentation du rythme cardiaque qui lui à son tour empêche de réfléchir. Oui, rien que ça !

Le brouillard mental est un phénomène courant de notre époque, il est principalement dû à la masse d’informations volumineuses que notre cerveau doit traiter de plus en plus vite. Cette surcharge mentale a plusieurs causes possibles : des réseaux sociaux de par leur contenu actualisé toutes les secondes, des écrans de téléphones, des ordinateurs, de la télévision, des panneaux de publicité, des lumières bleues, du bruit, de la pollution et des carences alimentaire de par une alimentation de moins en moins riche en nutriments essentiels. C’est un mal réel qui mine notre société et . Je vais partager ici des astuces afin de le prévenir et le calmer rapidement.

Ne pas forcez, dès que vous le ressentez, lâchez prise

De tous les maux il fait parti des plus reconnaissables. A moins d’être dans une situation qui ne l’oblige, au moindre premier signe il est préférable de faire une pause. Vider la tête, reposer les yeux, se rafraîchir les idées et surtout boire de l’eau.

Si possible faire une pause de 5 minutes toute les heures pour se dégourdir les jambes, les bras et relaxer les yeux

Il est nécessaire afin de rester au maximum de sa concentration de ne pas vider son capital énergie d’un trait. Pour cela il est préférable d’avoir une posture qui n’épuise pas.

Limitez les écrans 45 minutes avant d’aller dormir, 30 minutes après s’être levé

Les lumières bleues reflétées par nos écrans épuisent la rétine, causant ainsi des troubles oculaires, des migraines et de la fatigue. Elles perturbent également notre cycle rachidien, ce qui cause des troubles du sommeil et qui empêche celui-ci d’être pleinement réparateur .

Boire beaucoup d’eau

Des études scientifique prouvent que le cerveau humain baigne dans du liquide. Pour assurer son bon fonctionnement il est essentiel de boire .beaucoup d’eau pour éviter une déshydratation. Pour faciliter sa consommation d’eau, ne surtout pas hésiter à la parfumer avec des fruits frais découpés ou séchés.

Consommer plus d’Oméga 6

La consommation Oméga 6 favorise la synthèse de molécules qui jouent des rôles essentiels dans l’activité des neurones, car responsable de la souplesse des fibres qui permettent la circulation des messages nerveux.

Les omégas 6 se retrouvent dans des aliments comme l’huile de tournesol, de colza, des noix, du poisson gras. Pour ces dernier, à consommer sans modération !

MDMF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.