Spasmes. Lutte. Larmes. Morves. Confusion. Prendre la fuite ? …puis je décide de lâcher prise, de m’abandonner à cet état émotionnel chaotique… soupirs… gémissements …respiration lente…

Visualisation :

Mon inconfort prend racine dans ma gorge. Des racines énormes. Comme une grosse boule. Elle m’empêche de respirer. Cet inconfort pousse comme une graine en moi et se déploie. Plusieurs mains géantes faites d’écorces épaisses de bois sombres poussent en gardant racine dans ma gorge. Certaines racines montent et me sortent par la bouche, m’arrachent des dents au passage. D’autres montent encore plus haut, et me sortent par les yeux, par les oreilles. D’autres descendent et enveloppent mon cœur, lui créée un écrin, le coupant du monde…ces mains faites d’écorce sortent de ma poitrine et saisissent mes seins. Les recouvrent. Les atrophient. Puis elle continuent leur chemin… descendent, suivent les courbes de mon corps. Saisissent et enveloppent mes hanches, pénètrent par mon nombril, pénètrent par le creux du haut de mes jambes, s’enfoncent, encore plus profond, me ligaturent les entrailles. Cries, larmes et sang.

Méditation :

Tu a été pendant longtemps mon Dieu, un être exempté de toutes critiques, un être lumineux, mystérieux, mais aussi distant, inaccessible. Je ne savais pas te voir autrement. Mais aujourd’hui, je sais lire ton histoire sans émotions, elle t’appartient. Je sais aujourd’hui comprendre tes choix sans les juger, ils t’appartiennent. Je sais voir tes vices, tes défauts, tes erreurs, sans te condamner, ils t’appartiennent.

Je comprends que finalement tu n’es qu’une humaine, comme moi ! C’est pourquoi de ton autorité aujourd’hui je m’affranchis ! Je m’émancipe !

MDMF

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.