Je desirais être l’élue de ton coeur, mais dans les faits, je sais à présent que je n’étais qu’une parmi tant d’autres…

Ton amour était hésitant mais si pur que cela me consolait et je m’accrochais…bien que juste une parmi tant d’autres…

Je me croyais spéciale et unique… illusion quand tu me tiens ! [Rires] Je sais et j’accepte à présent que je n’étais q’une parmi tellement d’autres…

Je t’en-veux, je te déteste, je te hais… mais je ne peux le faire trop longtemps, car dans mon cœur tout ce temps, tu n’as été qu’un parmi bien d’autres….

MDMF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.