<<Lorsqu’un enfant naît, il est assez vieux pour mourir>>

La mort comme la naissance, sont des expériences obligatoires par lesquelles nous, êtres vivant sur la Terre, allons tous devoir passées. Je ne parle pas de la vraie naissance et de la vraie mort au sens premier du terme, mais de ces naissances et de ces morts symboliques auxquelles nous faisons tous face sur le parcours de nos vies.

Nous grandissons, nous choisissons, nous posons des actes souvent avec hésitations, nous tâtonnons, nous glissons, nous tombons, nous nous relevons, pour donner un sens et une directions à nos vies… Nous rencontrons de nouvelles personnes, nous perdons de vue d’autres, tous ces mouvements font partie de la vie, et nous imposent de changer, de s’adapter : mourir pour renaître.

Bonne fête de la mort et de renaissance perpétuelle à nous tous. J’adresse une belle et sincère pensée à toutes ces anciennes versions de nous-même que nous avons dû gifler, abandonner, brûler, poignarder…qu’elles nous pardonnent et qu’elles comprennent que nous avons fait ce que nous jugeons de nécessaire.

J’offre un sourire confiant aux futures versions avenir ! Que la vie nous offre le meilleur car nous le méritons tous

MDMF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.