La jalousie est un sentiment décrié, pourtant il peut être très utile dans une certaine mesure.

Je définis la jalousie simplement comme la volonté de chérir et de préserver un privilège, une volonté couplée à de l’impuissance d’où son caractère malheureux. C’est l’état d’une personne qui veut s’assurer que n’importe qui, dans n’importe quelle circonstance, ne puisse pas bénéficier des privilèges auxquels elle a accès.

A mon sens, si la jalousie est un mal qui gangrène la société – car même si je peux en trouver une utilité cela reste un mal – c’est du simple fait que la civilisation actuelle, celle dans laquelle nous vivons, est une civilisation d’industrie et de mondialisation pour pousser à la consommation, il n’y aucunement la culture de l’élévation de l’homme pour qu’il puisse transcender ses sentiments liés à la survie, il n’y a pas cette volonté de perfectionnement mais au contraire un choix de la préserver, puisqu’il n’y a rien de meilleure comme outil de manipulation de masse que l’émotionnel.

MDMF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.