Le potentiel, bien que très utile, ne se suffit pas toujours à lui seul lorsqu’est souhaité atteindre un résultat opérationnel et optimal. Il est parfois nécessaire de le coupler à de la technique pour réellement observer des changements probants et optimaux.

C’est comme une personne sous les tropiques qui, observant une pluie tomber, se rend compte de l’incroyable opportunité qu’elle a en terme de disponibilité d’eau mais qui réalise rapidement que même si elle mettait un seau d’eau vide sous cette pluie abondante et que celle-ci remplissait le seau d’eau assez vite, elle ne bénéficierait toujours pas de tout le potentiel qu’offre la pluie. Pour cela juste un seau d’eau ne suffirait pas, il faudrait pour un premier système primitif de récolte d’eau de pluie, un entonnoir recevant toute l’eau et un système de canalisation pour diriger l’eau vers un centenaire. Ceci permettant de concentrer l’eau en seul point, et d’en disposer même lorsqu’il ne pleuvra pas.

Tout cela pour dire que le potentiel est disponible dans la nature et abondance, il est disponible en toi, il est disponible en moi, encore faut-il savoir le reconnaître, le recueillir, le canaliser, et le conserver pour l’utiliser au moment voulu.

MDMF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.